Nous sommes tous des patients par Martin Winckler

Nous sommes tous des patients

Titre de livre: Nous sommes tous des patients

Éditeur: Librairie generale francaise

ISBN: 2253112437

Auteur: Martin Winckler


* You need to enable Javascript in order to proceed through the registration flow.

Primary: Nous sommes tous des patients.pdf - 20,512 KB/Sec

Mirror [#1]: Nous sommes tous des patients.pdf - 50,840 KB/Sec

Mirror [#2]: Nous sommes tous des patients.pdf - 43,881 KB/Sec

Martin Winckler avec Nous sommes tous des patients

Pourquoi en sortant de l’hôpital ou de chez le médecin, nombre de patients se retrouvent plus démunis et inquiets qu'avant d’y entrer ? La question peut paraître anodine mais, en réalité, elle révèle un certain malaise, voire un paradoxe, selon lequel plus la science progresse et se spécialise, plus un fossé se creuse entre le monde médical et celui des patients. Dans Nous sommes tous des patients Catherine Nabokov interroge Martin Winckler, médecin, journaliste, écrivain, afin de dresser un état des lieux de la médecine en France, et de nous faire pénétrer dans les coulisses de cette "relation particulière" qui s’établit entre un patient et un médecin.
À la lecture de cet ouvrage qui joue de la confrontation des points de vue et de nombreux exemples vécus, on se rendra compte que chacun des partis reproduit qu’il le veuille ou non une sorte de schéma bloquant : au médecin de dispenser ses connaissances comme s’il était omniscient, au patient de se conformer scrupuleusement à la parole sacrée du médecin. Or, la réalité de chaque maladie, qu’elle soit bénigne ou grave, exigerait une autre forme de relation fondée sur une collaboration et un échange entre le malade et son patient. Autrement dit sur une relation de confiance. Comment redéfinir notre rapport à la médecine pour le bien de tous ? Martin Winckler tente d’apporter des conseils et des solutions pour que le phénomène de la maladie ne soit désormais vécu ni comme une soumission culpabilisante ni comme un sentiment de dépossession de soi par la science. Il invite tous les acteurs de la santé à adopter une attitude loyale dans leur relation, et responsable, citoyenne, sur les questions de santé publique. Du même auteur : La Maladie de Sachs ; Mort in vitro. --Denis Gombert